commotion cérébrale Traitement de la
commotion cérébrale

Traitement de la commotion cérébrale

Une commotion cérébrale est une pathologie touchant la fonction cérébrale et ayant été causée par un impact direct ou indirect à la tête. Le physiothérapeute est en mesure de faire une évaluation et un suivi adéquat pour permettre une récupération rapide et efficace.

Ce qu’il faut savoir sur la commotion cérébrale

Chaque commotion et chaque individu est différent. Il est donc nécessaire de traiter chaque cas individuellement, selon sa progression. Le traitement des commotions cérébrales et des traumatismes craniocérébraux légers consiste en une période de repos avant de reprendre de façon graduelle et structurée les activités intellectuelles et sportives. Le domaine des commotions cérébrales est un volet de la médecine qui évolue de façon fulgurante. Il est extrêmement important de faire un suivi avec un professionnel de la santé à jour dans le domaine pour permettre un retour à l’école, au travail ou au sport de la façon la plus optimale et avec le moins de risques possible.

La physiothérapie sportive, l’approche crâniosacrée, la rééducation vestibulaire, la thérapie manuelle orthopédique avancée ainsi qu’un programme d’exercices peuvent vous aider dans le traitement de la commotion cérébrale.

Quels sont les symptômes les plus fréquents d’une commotion cérébrale?

• Altération de l’attention ou de l’état de conscience
• Perturbation des fonctions neurologiques
– Apparition rapide et résolution spontanée.
• Maux de tête
• Avec ou sans perte de conscience
• Émotivité accrue
• Sensibilité aux bruits ou à la lumière

L’évolution de la commotion cérébrale

• Évolution favorable – 7 à 10 jours dans 80-90 % des cas.
• Évolution lente – Peu ou pas d’amélioration après 7 à 10 jours.
• Syndrome post-commotionnel – Les symptômes persistent après plusieurs semaines et se compliquent souvent par des symptômes anxio-dépressifs. Le syndrome survient plus fréquemment chez les personnes subissant des commotions répétées ou dans les cas de récidive précoce de commotion chez les personnes ayant mal guéri.

Le site internet:PhysiothérapieSuivre un lien ajouté manuellement