Tendinite et bursite, dépôt de calcium et capsulite

Tendinite ou bursite?

Plusieurs fois par semaine, la question résonne dans le cabinet du physiothérapeute : « Quelle est la différence entre la bursite et la tendinite? » Dans les deux cas, la terminaison « -ite » désigne une inflammation de la structure.

Commençons par la tendinite, où le tendon est en cause. Dans la première phase, des médiateurs inflammatoires à l’intérieur du tendon causent de la douleur. Ce phénomène apparaît lors d’une surutilisation du tendon (mouvements répétitifs ou augmentation trop rapide de l’intensité d’un entraînement musculaire) ou lors d’un traumatisme où le tendon subit soudainement une force supérieure à sa capacité de résistance. Cette phase inflammatoire est habituellement de courte durée, soit environ une à deux semaines, selon la gravité de la blessure. Par la suite, la tendinite migre vers un état de tendinopathie (pathologie du tendon). Cela signifie que la douleur ressentie durant cette période est causée par des changements de la structure du tendon plus que par l’inflammation. Il est possible de guérir la structure du tendon avec un programme d’entraînement particulier que votre physiothérapeute peut vous enseigner. Prenez garde à ce que vous retrouvez sur le Web, car chaque cas nécessite une évaluation précise afin de s’assurer que le programme d’exercices est adéquatement prescrit. Votre physiothérapeute prend aussi le temps d’évaluer la biomécanique (le mouvement) de la région touchée et des articulations distantes pouvant contribuer au problème. Son rôle est de normaliser les mouvements afin de faciliter la guérison du tendon.

Dans un cas de bursite, c’est la bourse qui est en cause. Votre corps est constitué de plusieurs bourses, de petits sacs contenant une mince couche de liquide servant à protéger le corps contre certaines frictions non désirées. Elles peuvent s’enflammer à la suite d’un traumatisme par compression ou d’une friction trop importante par rapport à ce qu’elles devraient normalement subir. La raideur d’une articulation après une blessure ou l’arthrose peuvent aussi changer la mobilité de l’articulation et trop presser sur la bourse. Un muscle raccourci peut également causer trop de friction sur la bourse et entraîner le même problème. Une évaluation détaillée permet au physiothérapeute de comprendre la source de la bursite et d’établir son plan de traitement afin de l’enrayer.

Un dépôt de calcium peut se produire dans le tendon ou dans la bourse. Il indique habituellement que le problème est présent depuis longtemps. Différentes approches existent pour l’éliminer, et votre thérapeute pourra en discuter avec vous au besoin.

Capsulite

La capsulite est une inflammation de la capsule articulaire, la membrane fibreuse qui relie deux os ensemble. Elle peut survenir à la suite d’une blessure de l’articulation et en limiter beaucoup le mouvement, ou représenter une complication d’une intervention chirurgicale à une articulation.

La forme la plus communément traitée en physiothérapie est la capsulite de l’épaule. Sa cause est le plus souvent inconue, et on observe une prédisposition chez les femmes de plus de 40 ans. Certaines capsulites de l’épaule sont d’origine traumatique tandis que d’autres apparaissent après une intervention chirurgicale. Le traitement en physiothérapie comporte des mobilisations articulaires combinées à l’enseignement d’un programme d’exercices précis pour regagner le mouvement et enrayer la douleur. Une arthrographie distensive ou une infiltration de cortisone intra-articulaire peuvent être nécessaires afin de maximiser les résultats; le cas échéant, votre physiothérapeute vous orientera vers un médecin qui procédera à l’intervention.