Infos santé > Hockey et douleur à l’aine

Hockey et douleur à l’aine

Le hockey est un sport grandement pratiqué au Québec. Les impacts fréquents et la rapidité des mouvements représentent 90 % des causes de blessure. Par contre, certaines douleurs se développent plus graduellement. Les douleurs à l’aine en sont un bon exemple!

Au hockey, le mouvement de patinage est grandement impliqué dans le développement des douleurs à l’aine à cause des stress qu’il peut induire dans le corps : changements rapides de direction et départs puissants, propulsion de la jambe sur le côté avec force et maintien de l’équilibre sur une jambe lors de la phase de glisse du patinage.

En raison de cette mécanique, il est important d’avoir un entraînement spécifique afin de prévenir les blessures dans cette région. Tout d’abord, un renforcement des muscles internes de la cuisse (adducteurs de hanche) diminue de 17 fois leur risque de blessure. Le développement d’une bonne stabilité lombaire et du bassin est primordial afin d’éviter de surcharger la musculature et les articulations adjacentes. Le maintien de la mobilité articulaire de la région lombaire et des hanches est aussi à considérer.

La région de l’aine est composée d’un ensemble complexe de muscles, tendons, ligaments, vaisseaux sanguins et nerfs qui peuvent être source de douleur. Les blessures musculaires (déchirure ou tendinite), l’inflammation articulaire (ostéite pubienne), les raideurs à la hanche, les problèmes lombaires ou un nerf coincé dans cette région peuvent causer de la douleur.

En résumé, une douleur à l’aine peut être de causes variables et devenir très incapacitante pour le sportif. Consultez votre physiothérapeute pour une évaluation complète afin de bien régler le problème et d’éviter les récidives. Un entraînement pré-saison adapté vous aidera grandement!